Résistance de Samira Ahmed

Note : 16/20

  • Titre : Résistance
  • Auteure : Samira Ahmed
  • Editeur : Big Bang
  • Pages : 448
  • Prix : 16€90

Résumé :

La résistance se construit sur l’espoir.
Deux ans et demi depuis l’élection.
Un an depuis que nos réponses sur le formulaire du recensement nous ont valu d’être indexés.
Neuf mois depuis le premier autodafé.
Un mois depuis que le Président des États-Unis a déclaré que « les musulmans constituaient une menace pour l’Amérique ».
Dans un avenir effroyablement proche, Layla Ami – 17 ans – et ses parents sont arrachés à leur foyer et déportés dans un camp de détention pour musulmans américains dans le désert de Californie.
Avec l’aide d’amis d’infortune, eux aussi piégés derrière les barbelés, de son petit ami resté à l’extérieur, et d’alliés inattendus, Layla entame un chemin de lutte pour la liberté et mène la révolte contre le directeur du camp et ses gardiens.
Résistance met au défi les lecteurs d’agir et de briser le silence coupable qui gangrène notre société.

Dans ce roman nous allons suivre Layla, une américaine musulmane qui voit monter dans son pays une islamophobie de plus en plus grande. A tel point qu’elle est envoyée avec ses parents dans un camp de détention pour musulmans.

J’ai trouvé le sujet abordé par ce roman très important, tout à fait d’actualité. Dès les premières lignes, j’ai été beaucoup touchée par l’injustice qui est au centre de tout ce roman. L’auteur fait des parallèles avec des événements qui se sont réellement passés ce qui rend l’univers d’autant plus effrayant.

J’ai beaucoup aimé les personnages que j’ai trouvés loin des clichés habituels. L’héroïne est très courageuse, pleine de ressources mais peu mature et détachée de la réalité. Les personnages secondaires sont intéressants et ont une place importante dans le roman. Les parents de Layla sont adorables et très réalistes. Leurs réactions sont celles que la plupart des gens auraient, je pense, dans leur situation.

Le seul bémol, selon moi, réside dans l’intrigue que j’ai trouvée un peu trop « facile ». C’est un roman jeunesse donc c’est normal mais j’aurais aimé que l’auteure essaie de conserver plus de réalisme. L’auteure suit les codes habituels d’un roman jeunesse car c’est sa cible. Je le comprends mais j’en attendais un peu plus.

Par conséquent, je vous conseille donc ce roman, surtout pour de jeunes lecteurs, car le sujet abordé est de plus en plus important et nécessaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s