Four Dead Queens de Astrid Scholte

Note : 18/20

  • Titre : Four Dead Queens
  • Auteure : Astrid Scholte
  • Éditeur : Casterman
  • Pages : 576
  • Prix : 18€95

Résumé :

Keralie, la plus habile voleuse des quatre royaumes, vole un jour ce qu’elle n’aurait jamais dû voler. En touchant l’objet dérobé, elle voit ce qu’elle n’aurait pas dû voir : les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Mais la jeune fille compte bien tirer profit des informations qu’elle possède en les échangeant contre une récompense au Palais… A condition d’y parvenir. De tromper Varin, le ténébreux (et séduisant) jeune Eonien auquel appartient l’objet volé. De semer Mackiel, le malfrat qui lui a tout appris avant de se retourner contre elle. Et surtout, d’arrêter le meurtrier. Une course contre la mort commence pour Keralie. Une intrigue royale dans la lignée de Game of Thrones.


Ce roman raconte l’histoire de Kéralie une voleuse qui se retrouve impliquée malgré elle dans l’assassinat des quatre reines du royaume. En effet, Quadara est un matriarcat qui est divisé en quatre quadrants, chacun d’eux étant gouverné par une reine différente et régit par de nombreuses lois. Chaque quadrant est expert en un domaine et ensemble, ils se complètent. Les habitants ont donc des obligations et ont une personnalité influencée par leur lieu d’origine. Les reines quant à elles ne résident pas dans leur quadrant mais doivent vivre toutes ensemble dans un seul château pour ne pas être influencée et doivent, elles aussi, se plier à de nombreuses lois.

L’atout majeur de ce roman réside, selon moi dans son originalité au niveau de la narration :  les chapitres alternent différents points de vue mais aussi différentes chronologies. Le récit est donc construit tout en finesse et de nombreuses révélations viennent tisser les intrigues politiques dans lesquelles Kéralie se retrouve liée.

J’ai trouvé les personnages tous très attachants. Aucun n’est parfait, ils ont tous des défauts, ce que je trouve beaucoup mieux car on s’identifie davantage. De plus, on sait dès le départ le destin funeste des reines (le titre est assez explicite) ce qui rajoute une tension, de l’empathie envers elles mais surtout l’envie de connaître le dénouement. Une romance est présente dans l’intrigue mais en second plan. Elle a du sens et elle est très bien réalisée.

Enfin, j’ai apprécié que les femmes soient au cœur de ce roman, aussi bien au niveau du royaume grâce aux reines mais également dans l’intrigue. Ce genre de chose se développe mais doit encore être encouragé.

Pour conclure, j’ai dévoré ce roman qui a été pour moi un coup de cœur du début à la fin. Je vais suivre l’auteure de près pour pouvoir lire ses autres histoires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s