La Horde du Contrevent de Alain Damasio

Note : 18/20
  • Titre : La Horde du Contrevent
  • Auteur : Alain Damasio
  • Éditeur : Folio Science Fiction
  • Pages : 736
  • Prix : 11€50

Résumé : 

Un groupe d’élite, formé dès l’enfance à faire face, part des confins d’une terre féroce, saignée de rafales, pour aller chercher l’origine du vent. Ils sont vingt-trois, un bloc, un nœud de courage : la Horde. Ils sont pilier, ailier, traceur, aéromètre et géomètre, feuleuse et sourcière, troubadour et scribe. Ils traversent leur monde debout, à pied, en quête d’un Extrême-Amont qui fuit devant eux comme un horizon fou


Dans ce roman nous allons suivre un groupe d’hommes et de femmes qui doivent aller à l’Extrême Amont de leur terre pour découvrir l’origine du vent. En effet, dans cet univers, le vent est omniprésent, il est d’une force incroyable. Les habitants ont donc dû s’adapter pour vivre malgré ces conditions.

Ce qui fait l’originalité de cette œuvre est que l’on change de narrateur à chaque paragraphe et un symbole nous indique quel sera le personnage. J’ai beaucoup aimé cette idée qui permet de s’attacher à chaque protagoniste. Le style d’écriture change selon le personnage, il s’adapte au vécu et à l’éducation de chacun, c’est donc un autre élément pour apprendre à les connaître.

Ensuite, le deuxième point dont je dois vous parler est l’univers qui est unique et très original. Le vent est vu presque comme une divinité, l’auteur a donc inventé tout un vocabulaire pour désigner ses différentes formes. On découvre petit à petit l’histoire de ce monde et de la Horde, pourquoi ils doivent remplir cette mission, etc.
La Horde rencontre de nombreuses créatures et machines au fil de son périple. J’ai parfois eu du mal à me les représenter car les descriptions ne sont pas très détaillées.

Enfin, je tiens à vous préciser que l’écriture est assez soutenue. Il y a des mots inventés qui se mélangent aux mots réels mais peu connus. Certains passages ont, selon moi, été écrits par l’auteur dans le seul but de montrer sa grande maîtrise de la langue française. Ce sont des passages très beaux mais qui n’apportent pas grand-chose à l’histoire.
De plus, il y a beaucoup d’ellipses temporelles ce qui fait que l’intrigue est parfois un peu décousue mais au final on arrive toujours à comprendre ce qu’il s’est passé.

La fin m’a surprise et énormément plu. Elle a effacé les quelques défauts que j’aurais pu trouver à cette œuvre incontournable.

2 commentaires sur “La Horde du Contrevent de Alain Damasio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s