Grim lovelies de Megan Shepherd

IMG_5748-2

grim loveliesNote : 14/20

« Seuls les humains étaient capables de décrire la douleur et l’amour, de la faire tour à tour se pâmer et pleurer à chaudes larmes en racontant des événements qui ne s’étaient jamais produits et qui affectaient des personnes qui n’avaient jamais existé »

  • Titre : Grim lovelies
  • Auteure : Megan Shepherd
  • Éditeur : Castelmore
  • Pages : 410
  • Prix : 16€90

Résumé :

Anouk envie le «  Joli Monde  », celui des humains, avec ses belles voitures et ses tenues à la mode, un monde où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Malheureusement, tout cela lui est inaccessible, car elle n’est pas humaine. Anouk est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle sa domestique. Derrière les murs de sa prison parisienne, elle mène une morne existence, entre balai et casseroles. Mais lorsque sa maîtresse est découverte gisant dans une mare de sang, Anouk et ses amis s’empressent de fuir avant d’être accusés du crime.

Le monde extérieur tant fantasmé devient un lieu hostile. La société secrète de magie, «  la Haute  », s’est déjà lancée à leurs trousses, tandis que s’engage une course contre la montre pour garder apparence humaine. Car si Anouk et ses amis échouent à prolonger le sortilège qui les a transformés, ils perdront tout. S’ils y parviennent, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à eux.


 

J’ai reçu ce livre en format numérique de la part des éditions Castelmore que je remercie.

Dans ce roman nous allons suivre Anouk, un familier c’est-à-dire un animal transformé en humain par une sorcière, qui va voir sa vie basculer le jour où la sorcière qui l’a créée va être assassinée. Elle va devoir fuir avec les autres familiers créés par sa maîtresse et trouver un moyen de prolonger le sortilège pour ne pas redevenir des animaux.

J’ai tout de suite bien accroché à l’univers créé par l’auteure et je suis très facilement rentrée dans ma lecture. J’ai beaucoup aimé découvrir le monde imaginé par Megan Sheperd via Anouk qui, au début du roman n’a jamais pu sortir de la maison dans laquelle elle a été créée.

J’ai également apprécié les références aux contes de fées, desquelles l’auteure va progressivement se détacher. L’ambiance de ce roman est très particulière, pleine de magie et renforcée par le vocabulaire utilisé. Le mystère qui plane autour des familiers augmente cette atmosphère.

De plus, j’ai bien aimé l’écriture de l’auteure. Les chapitres ne sont pas trop longs, et le compte à rebours qui pèsent sur les personnages créé une pression et donne envie de connaître la suite.

Le personnage principal, Anouk, est intéressante, elle évolue tout au long du roman et les autres protagonistes sont bien détaillés, chacun a sa personnalité et ils ont leur rôle dans l’histoire. Par contre, j’ai trouvé les relations entre Anouk et les autres familiers très peu réalistes. Tout est trop rapide donc on perd grandement en vraisemblabilité. Anouk passe d’une émotion à l’autre, de la rancœur au pardon en un claquement de doigt. Cet aspect est surement dû au fait que ce roman est peut-être un peu trop « jeunesse » pour moi.

En ce qui concerne l’intrigue, là encore, au début je l’ai trouvée très intéressante mais au bout d’un moment on tourne un peu en rond, il n’y a pas de gros retournement de situations et j’ai trouvé ça dommage.

La fin, quant à elle, m’a plu, même si certains éléments manquent de crédibilité. Je l’ai trouvé toutefois intéressante et elle-même l’intrigue vers une direction qui me plait beaucoup et j’ai hâte de lire la suite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s