Engrenages et Sortilèges de Adrien Tomas

IMG_5357-4avis engrenages et sortilèges

  • Titre : Engrenages et Sortilèges
  • Auteur : Adrien Tomas
  • Éditeur : Rageot Editeur
  • Pages : 480
  • Prix : 17€

Résumé :

Grise et Cyrus sont élèves  à la prestigieuse Académie des Sciences Occultes et Mécaniques de Celumbre. Une nuit, l’apprentie mécanicienne et le jeune mage échappent de justesse à un enlèvement. Alors qu’ils se détestent, ils doivent fuir ensemble et chercher refuge dans les Rets, sinistre quartier aux mains des voleurs et des assassins.  S’ils veulent survivre, les deux adolescents n’ont d’autre choix que de faire alliance…


 

Dans cette histoire nous allons suivre Grise et Cyrus, deux adolescents qui étudient respectivement la mécanique et la magie et qui vont être amenés à collaborer après avoir échappé de justesse à un enlèvement.

J’ai beaucoup aimé l’univers inventé par l’auteur, je l’ai trouvé très riche et bien développé. Pour un « one shot » j’ai trouvé ça très agréable d’avoir autant de détails.

J’ai bien aimé les personnages principaux, surtout Cyrus que j’ai trouvé très intéressant et qui a une belle évolution au cours du roman. J’ai apprécié que chacun des deux ait sa spécialité, la mécanique pour Grise et la magie pour Cyrus et que leur personnalité reflète ce choix. La relation entre les deux évolue de manière réaliste, pas trop rapidement et adaptée à leur âge.

Par contre grâce aux personnages secondaires j’ai pu réellement voir le talent de l’auteur. J’ai adoré Quint qui est très attachant, les habitants des Rets sont bien dépeints et j’ai trouvé très drôle un personnage qui apparait au dernier tiers du roman.

L’intrigue est, quant à elle, très bien construite. Il y a beaucoup de rebondissements, je n’avais aucune idée de comment l’histoire allait se terminer et les révélations finales m’ont vraiment surprise. L’écriture de l’auteur est très agréable, bien rythmée et je ne me suis ennuyée à aucun moment. Le seul bémol pour moi a été dans le choix du vocabulaire. Autant, j’ai accepté assez facilement les termes un peu désuets qui, je pense, sont là pour coller à l’univers steampunk, mais j’ai moins aimé les expressions assez enfantines des personnages principaux. Certes, les protagonistes sont jeunes mais tout le reste de leur comportement est assez mature (peut être que si je l’avais lu en étant moi-même plus jeune je ne l’aurais même pas remarqué).

Pour conclure, j’ai passé un excellent moment de lecture et je lirai avec plaisir d’autres romans dans cet univers, si jamais il y en a un jour !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s