La Servante écarlate de Margaret Atwood

IMG_5099-1avis servante écarlateNote : 17/20

  • Titre : La Servante écarlate
  • Auteure : Margaret Atwood
  • Éditeur : Robert Laffont – Collection Pavillons Poche
  • Pages : 522
  • Prix : 12€50

Résumé :

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred,  » servante écarlate  » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté.


 

Dans ce roman nous sommes plongés dans un monde où un régime totalitaire a pris le pouvoir et a imposé ses lois par la force. La Servante écarlate fait donc partie du genre des dystopies et étant grande fan de ce type de romans j’avais hâte de lire ce livre qui a été reconnu comme un pilier du genre. De plus, la question de la place de la femme est également au cœur de ce roman, ce qui a fini de me convaincre ! J’avais bien sur également entendu parler de la série télévisée qui a de très bonnes critiques.

La chose qui m’a le plus étonnée dans ce roman a été sa temporalité. En effet, Margaret Atwood nous plonge dans quelques semaines de la vie d’une servante écarlate à travers le témoignage de cette dernière. Il ne faut donc pas s’attendre au schéma « classique » des romans mais j’ai justement beaucoup apprécié ce changement. L’intrigue n’est pas pleine de retournements de situation car l’action se passe sur peu de temps, mais grâce aux souvenirs de la protagoniste on comprend petit à petit comment les états unis en sont arrivés là.

L’univers créé par l’auteure est exceptionnel. Au début j’étais un peu perdue car, n’ayant pas lu de synopsis, je ne comprenais pas trop où l’auteure nous emmenait et le fonctionnement de cette nouvelle société. Toutefois, passée cette étape j’étais petit à petit complètement prise dans le roman et j’appréciais de plus en plus l’héroïne. En effet, j’ai trouvé cette dernière très attachante et avec un caractère réaliste.

J’ai lu ce roman dans sa traduction française et j’ai trouvé le style de Margaret Atwood superbe même si au début les nombreuses descriptions m’ont un peu dérangée. J’ai compris par la suite que les descriptions très étoffées renforçaient le principe d’immersion totale dans le point de vue de l’héroïne et comme celle-ci n’a pas le droit de faire grand-chose elle observe énormément. J’ai également été au début surprise par la forme que prennent les dialogues car j’avais du mal à différencier les pensées de Defred et le moment où quelqu’un prenait la parole. J’ai ensuite compris que le texte est écrit comme si Defred s’adressait à nous et la forme des dialogues est surement dû à cela.

La fin du roman, quant à elle, m’a, au début, laissée perplexe puis grâce à l’épilogue j’ai compris le choix de l’auteure. J’ai trouvé cette idée très originale et je l’ai beaucoup apprécié. Je suis assez perplexe quant à la décision de l’auteure d’écrire une suite 34 ans plus tard…

Ce roman change beaucoup de ce que j’ai l’habitude de lire mais j’ai beaucoup apprécié cette originalité. J’ai adoré découvrir cet univers à la fois effrayant et fascinant et je me suis énormément attachée à l’héroïne qui a ses forces et ses faiblesses, comme nous tous.

Petit point par rapport à la série télé : La série n’a pas conservé l’originalité de la narration du roman. Elle s’est inspirée de l’univers créé par Margaret Atwood et a repris certaines scènes pour créer sa propre histoire. J’ai lu le roman avant de la découvrir et j’en suis contente. J’apprécie tout autant la série, mais pour moi, c’est une vision de cet univers créée par les scénaristes. C’est peut-être pour cette raison que l’auteure a décidé d’écrire un tome 2…

4 commentaires sur “La Servante écarlate de Margaret Atwood

  1. La servante écarlate est aussi un roman qui m’a marquée 🙂 A vrai dire l’histoire est bien ficelée et ce genre d’univers est assez effrayant (surtout quand on voit à quelle vitesse ce régime s’est mis en place). La place occupée par la femme dans ce roman m’a aussi plu… mais j’espère que l’auteure n’a pas eu une vision du futur 😉 En tout cas, il est clair que je lirai le tome 2 !

    J'aime

Répondre à postlectures Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s