Il était une fois, Tome 1 : Au douzième coup de minuit de Eloisa James

IMG_5083-1avis 12 coups de minuitNote : 16/20

  • Titre : Il était une fois, Tome 1 : Au douzième coup de minuit
  • Auteure : Eloisa James
  • Éditeur : J’ai lu
  • Pages : 343
  • Prix : 6€60

Résumé :

Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Mariana. L’odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti, mais avant tout, la future épouse doit être présentée au prince Gabriel. Par un coup du sort, Victoria ne peut se rendre au château. C’est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va rencontrer Gabriel, un prince aussi charmant qu’arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s’acharne à lui dérober. Et si un baiser avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?


 

Ce roman est une réécriture du conte de Cendrillon qui se déroule en Angleterre à une période qui s’apparente au début du XIXème siècle. L’intrigue est donc attendue et sans grande surprise. Je n’ai pas trouvé cela dérangeant et, même si au début j’étais réticente à l’idée de lire des réécritures de conte, finalement j’apprécie beaucoup ce genre car j’ai toujours hâte de voir ce que l’auteur en a fait et la manière dont les choses vont se dérouler.

J’ai beaucoup aimé la protagoniste du roman, je l’ai trouvée très attachante et j’ai apprécié qu’elle évolue au fil du roman. J’ai moins accroché avec le prince mais il change de manière positive au fil du roman donc je l’ai finalement bien aimé également.

La romance, quant à elle, est bien dosée. Tout ne va pas trop vite, les personnages prennent leur temps ce que j’ai apprécié car l’histoire est vraisemblable de ce côté-là. Les scènes érotiques ne sont pas trop nombreuses et sont bien écrites.

L’écriture globalement est simple mais fluide. Elle est bien rythmée et j’ai trouvé le roman très addictif. J’ai également beaucoup apprécié les références littéraires à Shakespeare ou à Virgile par exemple.

Par contre, ce roman n’est pas véridique historiquement, l’auteure le précise à la fin. L’histoire se situe hors du temps (comme les contes traditionnels). Il ne faut donc pas vous attendre à apprendre des choses sur l’époque, cette dernière permet juste d’avoir un cadre à l’histoire. Je n’ai pas trouvé ça dérangeant car ce n’était pas ce que j’espérais.

Pour conclure, j’ai beaucoup apprécié ce roman. Je l’ai lu rapidement car j’avais hâte de savoir comment l’auteure allait mettre les choses en place et allait résoudre les différents problèmes qui arrivaient aux personnages. L’intrigue principale ressemble beaucoup à celle de Cendrillon mais l’auteure s’en détache sur beaucoup d’aspects et créé des personnages attachants que j’étais triste de quitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s