Gardiens des Cités Perdues – tome 6 Nocturna de Shannon Messenger

IMG_4144-2avis GDCP 6Note : 17/20

  • Titre : Gardiens des Cités Perdues – tome 6 Nocturna
  • Auteur : Shannon Messenger
  • Éditeur : Lumen
  • Pages : 768
  • Prix : 16€

Résumé du tome 1 :

Vous rêvez de visiter l’Atlantide ou la mythique cité de Shangri-la ? Suivez le guide !

Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde : depuis toujours, elle entend les pensées des gens autour d’elle. Un matin, un étrange garçon l’aborde et lui apprend qu’elle n’est pas humaine. Elle doit rejoindre l’univers qu’elle a quitté douze ans plus tôt.
De retour parmi les siens, une question l’obsède : pourquoi l’a-t-on cachée si longtemps dans le monde des humains ?


 

Comme pour chaque tome de cette saga, je me suis plongée avec bonheur dans ce sixième opus.
Le cinquième tome se terminait sur un gros cliffhanger et j’avais très hâte de savoir ce qui allait se passer ensuite.

Je n’ai pas été déçue par ce tome, l’écriture est très belle, très fluide, il y a de nombreux rebondissements et beaucoup de révélations.

Toutefois, j’ai trouvé parfois l’intrigue un peu répétitive. A de nombreuses reprises au cours de la saga, les personnages doivent trouver ou aller chercher quelque chose. Ils sont bloqués pendant énormément de chapitres jusqu’à une grosse révélation et tout se précipite dans les derniers chapitres. C’est dommage car même si ces livres sont destinés à un public relativement jeune je pense qu’en variant la construction de l’intrigue ils pourraient toucher plus de monde. A mon sens, les adolescents sont capables de lire des livres avec une structure plus complexe et c’est souvent ces derniers qui sont les plus appréciés.

Les personnages secondaires, quant à eux, ont de plus en plus d’importance, ce que j’ai beaucoup apprécié. Dans ce livre, pour la première fois, ils font des missions sans Sophie. Celle-ci atteint ses limites, ce qui la rend plus proche de nous et augmente le réalisme de l’histoire.
Les relations qui se tissent entre eux ont encore plus de profondeur, notamment les relations amoureuses, même si, à mon sens, le triangle amoureux commence à durer un peu trop. Il est temps que cette situation soit résolue.

De plus, j’ai beaucoup aimé découvrir de plus en plus l’histoire des elfes et des humains et d’apprendre quelques-uns des secrets détenus par les elfes. La mythologie de l’univers créé par Shannon Messenger prend de plus en plus de sens et il en devient encore plus intéressant.

Enfin, le point fort de ce roman, comme les autres de la saga, est qu’il est très addictif. La fin nous laisse avec une seule envie : lire la suite !

En conclusion, un tome que j’ai bien aimé malgré quelques défauts qui ne m’ont pas vraiment dérangée mais qui m’ont empêché d’avoir un coup de cœur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s